La police des frontières de la Géorgie a ordonné au capitaine du navire immobilisé russe “Pur-Navolok” payer une amende de 50.000 lari (30.000 dollars) pour avoir violé les règles de navigation dans les domaines de l’eau du pays. Informe “Interfax”.
Comme l’a souligné par la police, après avoir payé une amende navire continuer à naviguer.

Rappelons que la Garde côtière géorgienne a arrêté un pied dans le cadre du cargo battant pavillon russe le 18 Mars dans les eaux marines de Sarpi (Géorgie-frontière turque). Le navire transportait du charbon de Kertch dans le hip (Turquie), étaient à bord de dix hommes (tous d’entre eux - les citoyens de la Fédération de Russie). Selon le ministère russe des Affaires étrangères, “Pur-Navolok” a été arrêté alors qu’il attendait l’autorisation vers le port turc de l’entrée, après quoi le navire a été remorqué à Batoumi.

22 March 2012 | , aquatory, fine, géorgie, mille, police, république

Previous Post
Next Post

»»»
Ministère des Affaires étrangères recommande aux citoyens russes de s’abstenir de visiter la Géorgie en raison de l’absence de conditions pour leur sécurité.
»»»
Détenu en Géorgie, citoyen russe Konstantin Rodionov risque jusqu’à quatre ans de prison pour violation de la loi dite sur les territoires occupés.
»»»
Le ministère géorgien des Affaires étrangères a accusé la Russie d’une “menace ouverte” à sa souveraineté.
• Géorgie détenu le cargo ukrainien pour l'entrée dans les eaux de l'Abkhazie »»»
Les employés du ministère de la police côtière de la frontière géorgienne Garde ministère de l’Intérieur.
»»»
Le ministère russe des Affaires étrangères a été déçu par la réaction à la proposition de Tbilissi à rétablir des relations diplomatiques de Moscou avec le voisin.