Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a déclaré qu’il était prêt à se séparer de certaines parties du corps en échange de la perte de territoire (évidemment, se réfère à l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud). Cette déclaration, selon l’agence Nouvelles “Novosti-Géorgie”, il a parlé lors d’une réunion du gouvernement de la République, qui s’est tenue à Kutaisi.

Son Saakachvili proposition adressée au gouvernement russe, rappelant que dans son (Saakachvili) l’adresse de la Fédération de Russie, selon les rumeurs, les menaces sonné désagréable.

“Ils veulent accrocher les dirigeants de la Géorgie pour une certaine partie du corps que je suis très heureux d’envoyer une partie de votre corps de sorte qu’ils sont retournés au moins une partie de nos territoires et mieux encore -.. Tous les territoires et combien serait assez de parties de mon corps. donc je suis retourné dans les territoires “, - dit le président.

22 November 2011 | , , abkhazie, géorgie, mikhail saakashvili, ossétie du sud, président, territoire

Comme Nikita Mikhalkov marcha avec mariage de la fille de M. Saakachvili en Géorgie
Le Parlement européen a officiellement obtenu le Abkhazie et l’Ossétie du Sud le statut des territoires occupés et a appelé la Russie à retirer ses troupes de Géorgie

• Saakashvili a déclaré que l'année prochaine, il entend répondre à Soukhoumi »»»
En Ossétie du Sud et l’Abkhazie sont préoccupés par les récentes déclarations du leader géorgien Mikhaïl Saakachvili que l’année suivante, il a l’intention de répondre à Soukhoumi.
• Saakachvili: la Géorgie à rejoindre l'OTAN et la restitution des terres perdues »»»
Géorgie adhère à l'OTAN et ramener tout le territoire perdu.
• Saakachvili a décidé de commenter l'interview de Dmitri Medvedev »»»
Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili après cinq jours, a déclaré
• Saakachvili est prêt à céder son poste de abkhaze ou ossète »»»
Le président géorgien Mikhail Saakashvili a déclaré que “les rêves de la journée, quand la tête de la république aura abkhaze ou Ossètes.
• La Géorgie ne serait pas soutenir l'adhésion de la Russie à l'OMC »»»
La Géorgie ne soutiendrait pas l’entrée de la Russie dans l’Organisation mondiale du commerce (OMC) tant que la question des douanes est résolu.