Le parlement géorgien examinera les options concernant la ventilation Jeux olympiques de 2014 à Sotchi

Parlement de la Géorgie la semaine prochaine sera envisager une analogie entre les jeux Olympiques de Sotchi et de Jeux Olympiques de Moscou en 1980. Comme l'a déclaré un membre du parlement Nugzar Tsiklauri, seront considérés comme faisant partie des Jeux olympiques de Moscou, et discuter des moyens et des actions et des mesures soient prises pour les Etats occidentaux ont répondu aux Jeux olympiques de Sotchi de mesures similaires.

Selon eux, pour les députés n'est pas un échec des Jeux olympiques de Sotchi. Dans le même temps, ils prétendent que le monde a affaire avec le pays même agresseur, qui a eu une liaison en 1980.

25 September 2009 | envisager, jeux olympiques 2014, parlement, perturbation

Géorgie attend Alla Pougatchov, bien que les relations avec la Russie
Bin Laden: promesses en l'air américaine a aidé la Géorgie

• Géorgie menace de perturber les Jeux olympiques de Sotchi »»»
"Après l'agression russe en Géorgie est devenue une question prioritaire pour les Jeux Olympiques de 2014 ne sont pas tenu à Sotchi," - a déclaré aujourd'hui le Président de la commission parlementaire géorgienne Akaki on Foreign Relations Minashvili.
• Saakachvili: la lutte se poursuivra jusqu'à ce que l'occupant dernier ne quitte pas la Géorgie »»»
Sur le deuxième anniversaire de la lutte guerre d’août pour
• Saakachvili Géorgie est prête à attaquer. (Les partis d'opposition devraient unir leurs forces contre le régime barbare du Président.) »»»
Aujourd’hui, à midi, à l’initiative du Parti travailliste géorgien va
• La Russie ne donnera pas de crédit Bélarus pour reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud »»»
La Russie n'a pas l'intention de remercier la Biélorussie de l'argent pour la reconnaissance de l'indépendance de l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud.
• Géorgie avec l'Abkhazie surveille les satellites européens »»»
Le ministère géorgien des Affaires étrangères a confirmé que les autorités contrôlent le territoire de l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud avec l’aide de satellites européens.