En Géorgie, la Russie a été arrêté pour "entrée illégale dans la région de Tskhinvali"

La police des frontières du ministère de l'intérieur de la Géorgie en détention un citoyen de la Russie Teimuraz Amzoeva. Selon les gardes-frontières, détenu prétendue violation des règles d'entrée dans le territoire occupé de la Géorgie.

"Amzoev avec son jeune petit-fils, entré illégalement sur le territoire de la Russie dans le territoire occupé de la Géorgie, en particulier dans la région de Tskhinvali", - a noté dans pogranpolitsii.
La source a souligné que le citoyen russe a été arrêté sur le territoire de la Géorgie Dushetskogo région. Ce fait est une conséquence.

15 August 2009 | détenu, entrée, illégal, russe

À la fin de la guerre avec la Géorgie dans les généraux russes, 12 ont reçu l'Ordre de Saint-George, dans l'histoire de la Russie - les 4
Enfin, la Géorgie se retire de la CEI, tout en préservant le plus précieux

• Géorgie détenu le cargo ukrainien pour l'entrée dans les eaux de l'Abkhazie »»»
Les employés du ministère de la police côtière de la frontière géorgienne Garde ministère de l’Intérieur.
• La Cour européenne des droits de l'homme a reconnu приемлимой premières plaintes de la Géorgie contre la Russie »»»
Surtout pour les première n2. La Cour européenne des droits de l'homme a déclaré recevable une plainte déposée par la demande géorgienne contre la Russie.
• Russes qui ont été en Abkhazie ou Ossétie du Sud, peut être en prison lors d'un voyage en Géorgie »»»
Pour le rédacteur en chef de “WP” adressé plusieurs parents de jeunes hommes.
• La police géorgienne a exigé une rançon pour les Russes avec leurs enfants »»»
Le dimanche, 26 avril, dans le village frontalier de Ahmadzhi entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud la police géorgienne a arrêté deux Russes décennale enfants.
• Géorgie tranquillement perdu 20 km: les gardes-frontières géorgiens ont quitté leur poste, ils font sauter le pont Chanchahi, un territoire sous le contrôle de la Russie »»»
«Quiet perdu à 20 kilomètres» - avec le titre publié dans le premier quotidien géorgien «Résonance».